a:7:{s:8: »location »;a:1:{i:0;a:1:{i:0;a:3:{s:5: »param »;s:9: »post_type »;s:8: »operator »;s:2: »== »;s:5: »value »;s:5: »fonds »;}}}s:8: »position »;s:6: »normal »;s:5: »style »;s:7: »default »;s:15: »label_placement »;s:3: »top »;s:21: »instruction_placement »;s:5: »label »;s:14: »hide_on_screen »;s:0: » »;s:11: »description »;s:0: » »;}

Des vins et Champagnes rigoureusement sélectionnés par les meilleurs sommeliersPour assurer la sélection des vins et Champagnes, l’entreprise s’est attachée les services d’Olivier Poussier, meilleur sommelier du monde 2000 et Christian Martray, ancien sommelier de l’Albert 1er, un restaurant étoilé à Chamonix. Ils sont secondés par Alaric de Portal, jeune dégustateur à la revue des vins de France qui incarne la nouvelle génération. Ces experts et passionnés réalisent un travail de sélection pointue pour permettre aux clients d’accéder aux meilleurs crus et terroirs aux cuvées méconnues, loin des sentiers battus. L’année dernière, Ventealapropriete.com a investi dans la création d’une solution intégrée de e-commerce et logistique à destination des vignerons et de leur écosystème : Plugwine. Aujourd’hui 850 vignerons utilisent cette solution et ont regroupé plus de 2 800 références sur 200 appellations sur la plateforme logistique centralisée.Un travail qui porte ses fruits​Cette sélection et ces services proposés ont donc payé puisque Ventealapropriete.com a été récompensé. Le magazine Capital, associé à l’institut d’études Statista, a réalisé une enquête auprès d’un panel de 20 000 personnes, afin de mesurer la qualité de service des plus grandes marques françaises selon 3 critères : – L’attention portée à la clientèle. – Le niveau d’expertise de la marque sur son métier. – La propension des personnes sondées à recommander l’enseigne. À l’issue de cette étude, Ventealapropriete.com a été élue Leader du Service 2017 dans la catégorie « Caviste en Ligne ». Et cette récompense n’est pas la première puisque le site avait déjà été élu meilleur site de ventes privées de vins sur Internet par le même magazine en mars 2010.

Le Folie Food Ratrack : une cuisine sur une dameuseAlors que la saison de ski 2017 commence tout juste, la Folie Douce Val Thorens s’est équipée d’un Food Truck monté sur une dameuse, entièrement réaménagée en cuisine. Pour cette année, Le Folie Food Ratrack vient donc compléter les deux restaurants déjà bien installés (La Fruitière ainsi que La Petite Cuisine) pour répondre aux besoins des skieurs pressés et gourmets. Et c’est le chef Damien De Valukhoff qui est parti à la recherche des meilleures recettes pour concocter d’excellents burgers. En effet, les ingrédients sont soigneusement sélectionnés : pain brioché moelleux, viande charolaise, de vrais fromages venant directement des producteurs (reblochon, vieux cheddar), un ketchup et une sauce ranch maison, des frites fraiches… mais ce n’est pas tout. Les végétariens ne seront pas en reste car une des vedettes de la carte sera le burger végétarien paré de son steak de soja, d’une marinade de concombres et d’un tartare fait maison. Le Folie Food Ratrack proposera aussi le HotDog au gout du jour en 3 déclinaisons, avec toujours les meilleurs ingrédients et garnitures cuisinées sur place pour assurer la satisfaction des skieurs les plus affamés !La Folie Douce : un concept « perché »La franchise Folie Douce a été créée en 2007 par Luc Reversade à Val d’Isère. Aujourd’hui, plusieurs franchisés ont ouvert des établissements à Val Thorens, Méribel, Alpes d’Huez et St Gervais-Megève. Culminant à 2.600 mètres d’altitude, au cœur du domaine skiable des Trois Vallées, l’établissement de Val Thorens a ouvert en 2009. Ce restaurant d’altitude, un des plus hauts d’Europe, est devenu le passage incontournable des pauses détentes d’une clientèle branchée et majoritairement internationale, dans une ambiance « fooding-clubbing ».

Une entreprise industrielle familiale avec un savoir-faire uniqueCréée en 1972 par Jean-Paul Gruhier à Tonnerre en Bourgogne, la société J.P. Gruhier est spécialisée dans la fabrication de banquettes-lits, produits plus communément appelés « clic-clac » et « BZ ». Sur ce marché, J.P. Gruhier est co-leader en France et réalise un chiffre d’affaires d’une trentaine de millions d’euros.L’un de ses points forts est d’être le seul fabricant totalement intégré, c’est à dire réalisant les 3 métiers nécessaires à la fabrication d’une banquette : un atelier métallerie fortement automatisé, un atelier couture et un atelier montage/conditionnement.La société sert une clientèle diversifiée de grandes surfaces de l’ameublement (Conforama, But, Alinéa…) de distributeurs indépendants, de sites internet et de spécialistes de la vente par correspondance (La Redoute…). Le soutien d’actionnaires professionnels pour maintenir un leader industriel françaisLes Fonds gérés par 123 Investment Managers sont entrés majoritairement (95%) au capital de la société J.P. Gruhier en 2008. L’accompagnement d’123 Investment Managers avait pour objectif de donner les moyens à la société de poursuivre son développement grâce à son savoir-faire et à sa maîtrise totale de la chaîne de fabrication.« J.P. Gruhier disposait de tous les atouts industriels et managériaux pour continuer à être performant sur son marché. C’est pourquoi nous avons pris la décision de l’accompagner pour atteindre cet objectif avec toujours pour priorité la pérennité à long terme de la société », précise Marc Guittet, Directeur Associé d’123 Investment Managers.Dans le contexte économique de crise qui a suivi la prise de participation, et confrontée à un marché de plus en plus tendu, la société J.P. Gruhier a connu des difficultés importantes au cours de ces dernières années, notamment dues à une consommation atone dans les magasins de ses clients.Malgré ces difficultés, la société a su retrouver en 2016 le chemin de la croissance et maintenir son objectif de se positionner comme leader de son marché, notamment en lançant une activité de diversification sous marque propre en literie et en profitant d’un paysage concurrentiel assaini.« Durant ces 8 dernières années, nous nous sommes engagés dans un accompagnement complet de la société aux côtés de l’équipe dirigeante. L’accompagnement financier et stratégique d’123 Investment Managers a permis à J.P. Gruhier de traverser les turbulences du secteur de ces dernières années pour retrouver le chemin de la croissance. Les employés ont surtout su rester motivés et solidaires pour aider la société a traverser des périodes difficiles. » précise Marc Guittet, Directeur Associé d’123Venture.« Cet investissement des Fonds gérés par 123 Investment Managers aux côtés de Patrice Guilbert constitue la preuve de la résistance des entreprises qui disposent des ressources en fonds propres nécessaires à leur développent et qui bénéficient de l’expertise et du support d’actionnaires professionnels du capital-investissement », ajoute Paul de Fréminville, Vice-Président du conseil de surveillance d’123 Investment Managers. Une entreprise résiliente avec de nouvelles perspectives de développement grâce au rapprochement avec AquinosAvec aujourd’hui plus de 115 collaborateurs, J.P. Gruhier réalise une production annuelle de plus de 150.000 banquettes-lits et distribue ses produits auprès des plus grands distributeurs de mobiliers français.Le rapprochement avec Grupo Aquinos, un industriel portugais spécialiste de l’ameublement, constitue pour la société l’opportunité de poursuivre son développement et de conquérir de nouvelles parts de marché.Aquinos et J.P. Gruhier disposent chacune d’une spécialisation pointue avec une maîtrise et une intégration totale de toute la chaîne de fabrication, que ce soit pour les banquettes-lits chez J.P. Gruhier ou les matelas et sofas chez Aquinos. La combinaison de ces deux savoir-faire permettra des synergies puissantes pour leur futur développement.« Le rapprochement avec Aquinos va permettre à J.P. Gruhier de poursuivre sa dynamique de croissance en accédant à de nouveaux marchés et en mettant à profit du nouvel ensemble son savoir-faire reconnu. Nous sommes fiers du travail accompli avec 123 Investment Managers ces 8 dernières années qui nous permet aujourd’hui de consolider une activité industrielle sur le territoire français » affirme Patrice Guilbert, Président du Directoire de J.P. Gruhier.Les Fonds gérés par 123 Investment Managers réalisent une plus-value à l’issue de cette cession.Conseils & intervenantsCEDANTS : 123 Investment Managers (Paul de Fréminville, Marc Guittet), Management (Patrice Guilbert)CONSEIL JURIDIQUE CEDANTS : FieldFisher (Pascal Squercioni)ACQUEREUR : Grupo Aquinos (Carlos Aquino, Management Aquinos)CONSEILS JURIDIQUE ACQUEREUR : Courtois-Lebel (Frédéric Cohen)CONSEILS FINANCIER ACQUEREUR : Mazars (Jacques Giard) 

La Caisse des Dépôts rejoint aujourd’hui, à l’occasion d’un second tour de table, le pool d’investisseurs pour participer au développement d’une société qui a su prouver au cours des 3 dernières années la pertinence de sa solution.Un nouvel actionnaire de référence au capital de SeniorAdomL’arrivée de la Caisse des Dépôts en tant qu’actionnaire majoritaire va permettre à SeniorAdom d’étendre à nouveau l’accès à son offre innovante notamment auprès des acteurs, publics et privés, du financement de la dépendance pour lequel les enjeux du maintien à domicile sont considérables.« Après l’entrée il y a 18 mois d’investisseurs de premier plan, l’arrivée dans notre capital de la Caisse des Dépôts comme actionnaire de référence est une formidable reconnaissance pour notre société et une opportunité de consolider durablement notre position de leader sur ce marché plein d’avenir, en France et à l’étranger » rappelle Thierry Roussel, co-fondateur du projet SeniorAdom.« L’entrée de la Caisse des Dépôts au capital de SeniorAdom vient conforter nos convictions et notre thèse d’investissement initiale. C’est aussi le signe que la société SeniorAdom présente un potentiel de croissance important » précise Marc Guittet, Directeur Associé d’123 Investment Managers.123Venture est particulièrement actif dans le secteur de la dépendance-santé avec plus de 100 millions d’euros déployés ces 6 dernières années, notamment dans les EHPAD, les résidences pour séniors, les officines de pharmacie ou encore les laboratoires d’analyses médicales.SeniorAdom : une solution innovante pour le maintien à domicileFondée en novembre 2012, SeniorAdom propose une nouvelle technologie dans le domaine de la téléassistance. La téléassistance nouvelle génération de SeniorAdom détecte automatiquement les chutes et les malaises grâce à un système intelligent de détecteurs (sans caméra) connectés en réseau à un boîtier. Ce boîtier est facile à installer et à utiliser. Il se branche sur une simple prise de courant (pas besoin de connexion internet grâce à sa carte GSM intégrée). Il ne nécessite aucune formation particulière.Au-delà des chutes et des malaises, la solution SeniorAdom peut également signaler toutes les anomalies de vie de la personne dépendante qui seront transmises à l’aidant par SMS ou email. Chaque aidant bénéficie d’un espace personnalisé et sécurisé pour veiller au bien-être du la personne maintenue à domicile. 

Les Fonds gérés par 123 Investment Managers avaient investi en 2013 2,5 M€ en obligations dans le projet de promotion immobilière Courchevel Plazza aux côtés d’Alpine Lodge, consistant en la construction de 4 grands chalets haut-de-gamme à Courchevel Moriond (1650m). Les obligations vont être intégralement remboursées dans les prochains mois, permettant à nos Fonds de réaliser une plus-value.Une opération d’envergure au cœur du grand domaine skiable des Trois ValléesCourchevel Plazza est un projet de promotion immobilière de plus de 40M€ au cœur du plus grand domaine skiable « Les Trois Vallées ». Cette opération a été financée en partie par les Fonds gérés par 123 Investment Managers aux cotés du promoteur et constructeur Alpine Lodge, spécialisé dans les programmes de promotion en montagne et haute montagne. Les premiers travaux avaient débuté en fin d’année 2013. Dès le début, ce projet a connu un véritable succès avec un taux de pré-commercialisation de 70% avant l’ouverture des ventes. Les appartements sont aujourd’hui vendus en totalité. Des appartements de haut standing de 40 à 340 m2Alors que la saison de sport d’hiver a déjà commencé dans certains domaines, Alpine Lodge et 123Venture vous invitent à découvrir en 3 dimensions une dizaine de nouveaux appartements du grand projet de promotion immobilière Courchevel Plazza.« Nous sommes très fiers du résultat qui nous démontre une nouvelle fois le professionnalisme et le savoir-faire d’Alpine Lodge » affirme Marc Guittet, Directeur Associé chez 123 Investment Managers.En 15 ans, le promoteur-constructeur Alpine Lodge a construit plus de 20 000 m2 de chalets de qualité dans la haute montage.« Cette opération vient compléter notre soutien actif au développement de l’activité des Trois Vallées avec plusieurs investissements hôteliers déjà réalisés à Courchevel et Val Thorens » ajoute Xavier Anthonioz, Président d’123 Investment Managers.123Venture est particulièrement actif dans le domaine de la promotion immobilière avec plus d’une cinquantaine d’opérations réalisées pour 100 millions d’euros déployés ces 5 dernières années.Pour visiter les appartements : http://alpine-lodges.co.uk/visites

3 EHPAD concernés par l’opération123 Investment Managers appuie le groupe Clinéo dans son développement à travers l’acquisition de 3 EHPAD en Région Provence-Alpes-Côte-D’Azur et Occitanie à savoir:• La Maison Ensoleillée (66) située à 15 kilomètres de Béziers, ouvert en 2007. L’établissement exploite actuellement 60 lits. Il dispose d’une unité de 10 lits en hébergement Alzheimer et de 6 lits d’accueil de jour. En 2015, l’établissement affichait un taux d’occupation de 97%.• Le Château de la Malle (13), situé à Bouc Bel Air près de Marseille, ouvert en 1968. Il compte aujourd’hui 85 lits. En 2015, l’établissement affichait un taux d’occupation de 85%.• La Résidence Chevillon (13) est un bâtiment récent datant de 2011. Situé proche du 12ème arrondissement de Marseille, l’établissement exploite actuellement 54 lits en hébergement permanent. En 2015, l’EHPAD affichait un taux d’occupation de 97%.Clinéo envisage dans les mois à venir des travaux de rénovation concernant les deux premiers établissements. Ces extensions et constructions permettront notamment de dédoubler les chambres doubles, de créer des appartements en Résidence Service Sénior mais aussi d’améliorer significativement le Prix Moyen Hébergement.« Cette opération répond parfaitement à notre logique d’investissement. Nous sélectionnons des partenaires opérateurs de premier ordre afin d’accompagner leur développement. De par sa structure, ses références et ses ambitions, le groupe Medeos fait partie de ces partenaires et ces trois nouveaux établissements correspondent aux actifs que nous recherchons. Nos objectifs et nos intérêts sont donc en totale adéquation » assure Pierre Dupuy-Chaignaud, Directeur Associé chez 123 Investment Managers.Objectif 2 000 lits en 2020Le groupement d’EHPAD du bassin méditerranéen Clinéo a été fondé en 2010 par Hervé Le Bocq, lequel avait participé au développement de Medience jusqu’à sa cession à Medica en 2010. Clinéo bénéficie du soutien financier et opérationnel de son confrère provençal Medeos, 11ème opérateur d’EHPAD en France, a qui il a confié par ailleurs la gestion opérationnelle de ses établissements. « Notre objectif est de constituer, d’ici à 2020, un groupe de 2 000 lits réalisant entre 75 M€ et 80 M€ de chiffre d’affaires, dont 15 M€ à 17 M€ en Corse », indique Hervé Le Bocq Président Fondateur de Clinéo.Depuis 2010, 123 Investment Managers a investi plus de 110 M€ dans 26 EHPAD et 23 résidences séniors. La société investit aux côtés de Groupes exploitants d’EHPAD avec comme objectif prioritaire d’améliorer ou maintenir élevés les taux d’occupation et augmenter le chiffre d’affaires grâce aux travaux de rénovation. A ce titre, 123 Investment Managers a participé notamment à la création du groupe Philogeris Résidence, 15ème groupe d’EHPAD français aujourd’hui, disposant d’une quinzaine d’établissements en métropole.Conseils & IntervenantsAcquéreurs : Clinéo (Hervé Le Bocq), Medeos (Didier Germain), 123 Investment Managers (Pierre Dupuy Chaignaud, David Dellery)Conseil stratégique : Clairfield International (Emmanuel Xerri, Béatrice Blanquet)Conseil financier acquéreur : KPMG (Antoine Bernabeu, Yoann Lefort)Conseil juridique acquéreur : Nova Partners (Olivier Nett), Drujon D’Astros Baldo & Associés (Nicolas Drujon)Conseil juridique investisseur : Ideact (Maud Partouche, Carole Hadrys) 

Un emplacement idéal dans la ville la plus tendance au monde*L’hôtel sera situé dans le nouveau quartier des Bassins à Flot à Bordeaux, à proximité du centre-ville, de la Cité du Vin, et des entreprises situées derrière les grands axes.Son emplacement devrait lui permettre d’attirer tant une clientèle d’affaires en semaine qu’une clientèle de loisir le week-end.Un hôtel 4 étoiles exploité sous l’enseigne Radisson BluLa surface totale du bâtiment sera de 8 910 m² répartie sur 7 étages. Les 125 chambres (dont 3 suites) seront d’une surface moyenne de 28 m² (hors suites). Il sera exploité sous enseigne Radisson Blu.Le projet comportera également un espace spa/fitness de 650 m², un restaurant de 120 couverts au 1er étage, deux bars (un bar au rez-de-chaussée ouvert sur l’extérieur et un bar panoramique au 5ème étage), des parkings (77 places) et 570 m² de locaux commerciaux.Un espace Séminaires et Évènements de 800 m² sera prévu au 5ème étage, constitué de 7 salles de réunion modulables entièrement équipées (sonorisation, projection, multimédia), d’un salon bar lounge, d’un salon hall et d’une terrasse extérieure de 1 435 m² offrant une vue panoramique sur les bassins à flot, le Cité du Vin, le Pont levant Jacques Chaban Delmas, et plus largement la ville de Bordeaux.Les travaux devraient s’achever en 2018.*Selon le classement 2017 établit par le guide Lonely Planet, Bordeaux est la 1ère ville destination mondiale en 2017 devant Le Cap, Los Angeles, ou encore Lisbonne.

Xavier Anthonioz, Président du directoire d’123 Investment Managers, revient sur les vérités et les idées reçues du secteur. Investir dans l’hôtellerie de façon choisie a plus que jamais du sens aujourd’hui. Explications.

AXÈGAZ vient de finaliser une levée de fonds de 7,5 millions d’euros qui se répartit entre 123 Investment Managers, l’un de ses investisseurs historiques, à hauteur de 2,5 millions d’euros et la Caisse des Dépôts à hauteur de 5 millions d’euros.Accompagner le développement d’un acteur expérimentéGrâce à l’évolution de la règlementation internationale autorisant l’usage du gaz sous sa forme liquéfié (GNL) en 2014 et de la directive européenne harmonisant l’homologation des équipements GNV en première monte des véhicules poids-lourd, le GNL ainsi que le bio-GNL – sa déclinaison d’origine renouvelable – ont ouvert la voie du transport moyenne et longue distance au gaz naturel et au biogaz.C’est dans cette dynamique de développement des énergies renouvelables comme solution d’avenir pour les transports routiers qu’123 Investment Managers et La Caisse des Dépôts ont choisi d’accompagner AXÈGAZ, pionnier dans la distribution du GNL sur ce marché.« Nous sommes heureux de renouveler notre confiance dans l’équipe d’Axègaz, qui a su faire la preuve de sa force d’initiative et de développement sur ce marché aujourd’hui en phase de forte croissance. Le marché du GNL carburant est porté par une dynamique forte, dont les moteurs sont à la fois économiques et environnementaux » assure Eric Philippon, Directeur Associé chez 123 Investment Managers.« Nous sommes heureux aujourd’hui de soutenir AXÈGAZ dans ses projets de mise en place de nouvelles infrastructures d’une part, et dans sa vision, à long terme, d’un déploiement à grande échelle du biogaz carburant d’autre part. Soucieuse des enjeux liés au développement durable, la Caisse des Dépôts agit en faveur de la compétitivité de la France et de ses territoires. Investir dans le déploiement de nouvelles infrastructures permettant le développement des motorisations plus propres – notamment le transport de poids-lourds au gaz – et une mobilité plus durable avec l’émergence d’une filière bio-GNV en France, fait partie de nos missions ! » précise Gabrielle Gauthey, Directrice des Investissements et du Développement Local de la Caisse des Dépôts.Une quarantaine de stations GNL d’ici 2018Forte de son expertise et de son savoir-faire, c’est en 2014 que AXÈGAZ installe la première station-service GNL de France à Saint-Quentin-Fallavier (38), à l’initiative du Groupe PERRENOT, un transporteur engagé dans la réduction des émissions de CO2 de sa flotte.Depuis, AXÈGAZ poursuit et accélère le déploiement du maillage de son réseau européen de stations-services GNL/bio-GNL.« Nous remercions 123 Investment Managers, notre actionnaire historique pour sa confiance renouvelée et sommes heureux d’accueillir la Caisse des Dépôts pour poursuivre nos projets de développements » précise Alfonso Moriello, Fondateur et Président AXÈGAZ.« Cette levée de fonds va notamment contribuer à la construction de nouvelles stations-service GNL/bio-GNL, au même titre que le financement de 27,8 millions d’Euros que nous avons reçu pour notre projet LNG Motion en juin dernier par la commission européenne dans le cadre du programme Connecting Europe Facility for Transport (CEF-T) » souligne Jérôme Moitry, Membre du Conseil de Surveillance et investisseur historique d’AXÈGAZ.Continuant sur sa lancée et convaincu des vertus environnementales des motorisations gaz par rapport aux moteurs diesel Euro VI, AXÈGAZ installe en mai 2016, la première station-service GNL publique sur le Centre Régional de Transport de Lille-Lesquin (59).« La station-service de Lille Lesquin a pu voir le jour marquant le lancement du réseau européen de distribution publique de GNL comme carburant à l’initiative de AXÈGAZ. D’ici quelques mois, 3 nouvelles stations publiques ouvriront à Sainte-Geneviève-des-Bois (91), Dijon(21), Lyon (69) et Nancy (…)» conclut Alfonso Morriello.Fin 2018, ce réseau comptera une quarantaine de stations GNL dont une quinzaine en France au service d’un transport routier durable. Grâce aux Certificats Garantis d’Origine (CGO) authentifiant et garantissant la traçabilité d’une énergie d’origine renouvelable, délivrés par AXÈGAZ, toutes les stations du réseau proposent dès leur ouverture un accès au Bio-GNL.Le GNL, des atouts économiques, concurrentiels et stratégiquesLe gaz s’affirme comme une énergie d’avenir dans le transport routier de marchandises. L’utilisation de sa forme liquide, le GNL, comme carburant est en pleine expansion. Il permet de résoudre les problèmes d’autonomie que pose le gaz naturel comprimé (GNC) tout en conservant un fort avantage économique et environnemental par rapport au parc diesel actuel notamment en réduisant de 20% les émissions de CO2 suivant les véhicules et les usages.Le bilan CO2 est encore meilleur pour du gaz d’origine renouvelable, qui sera systématiquement proposé aux clients et qui devrait trouver son essor avec la croissance de la production de biogaz en France.Le GNL possède des atouts importants :- Il occupe 3 fois moins de place que sous sa forme comprimée ;- Il augmente de façon sensible l’autonomie des véhicules ;- Les stations-service GNL offrent des performances de rapidité égales aux stations gazole pour le remplissage des réservoirs (un plein en moins de 10 minutes) ;- Les moteurs à gaz sont moins bruyant que les moteurs diesel (jusqu’à 10 dB),Enfin sur le plan économique, le prix du gaz est stable voire en baisse, et reste en outre deux fois moins élevé que celui du gazole. L’économie globale en termes de TCO (cout total d’exploitation, y compris le surcout du véhicule) peut atteindre 15%Conseils & intervenantsAxègaz : Alfonso Moriello, Jérôme MoitryCDC : Gautier Chatelus, Guillaume Pluntz, Amandine Daviet-Deniaud, Mathilde Bonnet123 Investment Managers: Eric Philippon, David DelleryConseil juridique 123 Investment Managers: Corinne Cousseau (Gramond & Associés)Conseil juridique CDC : Grégoire Balland, Yann Fouquet-Michel (De Pardieu Brocas Maffei)Conseil stratégique : Luc Payen (ENEA Consulting)