Un renforcement du pôle alternanceMediaSchool Group développe son projet national en réalisant l’acquisition d’Elysées Alternance, spécialiste de l’alternance à Paris. Créée en 2007, Elysées Alternance regroupe 500 étudiants répartis sur 14 programmes de formation allant du BTS au Master.« A travers cette acquisition, MediaSchool se renforce dans le domaine de la formation en alternance. Les relations privilégiées d’Elysées Alternance avec près de 400 entreprises, permettent à ses étudiants en alternance d’acquérir une première expérience significative dans le métier et le secteur auquel ils aspirent.» précise Franck Papazian, Président de MediaSchool Group.Il y a quelques mois, les Fonds gérés par 123 Investment Managers avaient déjà accompagné MediaSchool Group dans la reprise du Groupe IPF au travers d’un investissement représentant un montant de 8 M€. Après cette acquisition, MediaSchool Group affichera un Chiffre d’Affaires supérieur à 28M€ et totalisera plus de 5 000 étudiants.« Cette opération permet à MediaSchool de renforcer ses compétences en alternance tout en accueillant une équipe de management et pédagogique de grande qualité.  Pour Élysées Alternance, c’est une opportunité formidable d’accélérer son développement en bénéficiant des synergies, de la stratégie, et du soutien d’un groupe en très forte croissance. » résume Charles Guigan, associé chez Eurvad Finance, spécialiste du secteur Éducation.Intervenants-    Société Cible : Elysées Alternance-    Acquéreur / Investisseur : MEDIA SCHOOL , Franck Papazian, Kal Ladha, 123 Investment Managers,     Isabelle Deby, Emmanuel Baulme-    M&A : EURVAD FINANCE, Charles Guigan-    Acquéreur / DD Financière : Exelmans, Manuel Manas-    Acquéreur / DD Juridique, Fiscale et Sociale : UGGC, Samuel Schmidt

Un établissement haut-de-gamme et un emplacement de choixLe camping l’Étoile d’Argens est un établissement 4 étoiles comptant près de 500 emplacements dont moins de la moitié équipés de mobil-homes. Il est situé à proximité des rives de l’Argens sur la commune de Roquebrune-sur-Argens où son parc arboré s’étend sur 11.5 hectares. Il dispose d’un atout indéniable du fait de son accès direct à la mer par navette fluviale depuis un embarcadère situé au sein du camping. Il est équipé de tout le confort des campings modernes avec notamment, un vaste complexe aquatique, des commerces et des restaurants, une discothèque, différents équipements sportifs et clubs pour enfants (4 courts de tennis, minigolf, terrain de basket et football). L’Étoile d’Argens offre des services haut-de-gamme et réserve un accueil personnalisé et chaleureux à ses clients.« L’Étoile d’Argens a été pendant plus de 50 ans aux mains de la même famille qui en a fait un domaine arboré bien entretenu. Aujourd’hui il compte parmi les campings de haut standing » analyse Johann Devaux, Directeur associé chez 123 Investment Managers.…qui s’inscrit dans la lignée d’investissement d’123 Investment ManagersDans cette opération, 123 Investment Managers épaule le futur exploitant PPLV, un opérateur indépendant, qui dispose d’une connaissance fine du marché local pour avoir été propriétaire d’un camping dans le département.Afin d’accroître l’activité du camping, PPLV prévoit notamment l’augmentation du taux d’équipement en mobil-homes afin d’optimiser le taux de remplissage.« Nous avons l’ambition d’équiper plus de 350 emplacements en mobil-homes haut-de-gamme et de pérenniser notre clientèle en augmentant la proportion de résidents propriétaires. Nous partons d’un site exceptionnel qui a un fort potentiel de développement. » explique Michel Raffaelli, actionnaire majoritaire de PPLV.Déjà très active et expérimentée dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie, la société de gestion 123 Investment Managers dispose à ce jour d’un portefeuille de 93 hôtels et de 6 campings.123 Investment Managers réalise ses investissements dans l’hôtellerie de plein air en ciblant des établissements haut-de-gamme situés dans les grandes zones touristiques stratégiques en France. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est la première région d’accueil des touristes nationaux et la seconde région d’accueil des touristes internationaux après la région parisienne.Malgré la présence marquée de la concurrence dans la région, un réseau de partenaires-opérateurs reconnus permet à 123 Investment Managers d’accéder à des campings de taille importante avec des infrastructures de qualité. Le potentiel de croissance et la qualité de l’Étoile d’Argens sont des atouts majeurs pour les investisseursConseils & intervenantsAcquéreurs : PPLV (Michel Raffaelli) ; 123 Investment Managers (Johann Devaux, Antoine Kraus)Conseil financier : Concerto (Pierre-Jean Mauvin)Conseil juridique investisseurs : IDEACT Avocats (Maud Partouche, Carole Hadrys)Audit comptable : COFIGEX (Frédéric Durand, Jean-Charles Norris)Audit juridique, social et fiscal : IDEACT Avocats (Maud Partouche, Carole Hadrys, Lucilia Grilo, Annabel Dayan)Banques : CECAZ, BPCA et BPI France

Actionnaires majoritaires d’AM Froid depuis 2010, les Fonds gérés par 123 Investment Managers cèdent la totalité de leur participation.Le maintien d’un leader malgré une conjoncture chahutéeCréé en 1984, AM Froid est un spécialiste de l’installation et de la maintenance de systèmes réfrigérés à destination des petites et moyennes surfaces alimentaires. La société fabrique, conçoit, installe et assure la maintenance des installations frigorifiques alimentant les meubles réfrigérés, les chambres froides et les laboratoires de préparation des grandes et moyennes surfaces.Les Fonds gérés par 123 Investment Managers sont entrés majoritairement au capital de la société AM Froid il y a 6 ans dans le cadre d’un Management Buy In (MBI). Dans un contexte économique de crise, et confrontée à un marché de plus en plus concurrentiel, la société AM Froid a connu des difficultés importantes au cours de ces 6 années. Grâce à son rôle actif d’actionnaire majoritaire, 123 Investment Managers a permis à la société de maintenir sa position de  n°1 sur son marché en Ile-de-France.« Nous ne sommes pas uniquement des financiers. Notre accompagnement auprès des PME que nous finançons est plus global. Actionnaires majoritaires, nous assurions également la présidence du conseil de surveillance d’AM Froid et participions aux décisions stratégiques » précise Paul de Fréminville, membre du conseil de surveillance d’123 Investment Managers.»Fort de 114 collaborateurs AM Froid a réalisé depuis plus de 10 ans les installations réfrigération de 300 magasins par an, à 90 % sur la région parisienne, pour toutes les enseignes de la grande distribution spécialisées sur le commerce de centre-ville  (Monoprix, Leader Price, Franprix, Carrefour, Intermarché, Grand Frais, Super U, Casino,  …). Le Groupe a réalisé une bonne année 2015 avec un chiffre d’affaires en croissance de + 10,4 % à 25 M€.« Notre priorité a toujours été la pérennité à long terme de la société. L’accompagnement financier et stratégique d’123 Investment Managers a permis de sauvegarder des emplois et de poursuivre son développement », ajoute Régis Fildier, Président de la société AM Froid.L’adossement à un industriel de premier plan ouvre de nouvelles perspectives de croissanceAxima Réfrigération France, pôle « Froid » d’ENGIE Axima, filiale du Groupe Engie, consolide son expertise et son positionnement en Île-de-France, avec l’acquisition d’AM Froid, acteur majeur de la réfrigération commerciale.« Le rapprochement avec Axima Réfrigération va permettre à AM Froid de poursuivre sa dynamique de croissance en accédant à de nouveaux marchés tout en lui apportant son savoir-faire et le réseau d’un acteur majeur du secteur. Nous sommes fiers du travail accompli et confiants pour l’avenir et la pérennité de la société » affirme Paul de Fréminville.»« L’intégration d’AM Froid dans Axima Réfrigération France (ARF) va permettre de renforcer significativement la position d’ARF sur le secteur spécifique de la grande distribution dans la région parisienne sur lequel AM Froid est le leader. Cette acquisition permettra également de répondre à la demande de plus en plus insistante de la grande distribution d’avoir des prestataires couvrant l’ensemble du territoire français » ajoute Régis Fildier, Président d’AM Froid.»Conseils & intervenants123 Investment Managers : Paul de Fréminville, Pierre RéveillonFieldfisher : Pascal SquercioniLalos Chaumeil : Edouard Lalos 

​Cette année 25% des élèves rentrant en 5ème seront équipés de tablettes tactiles, l’objectif étant d’atteindre 100% des collégiens d’ici 2018, soit 4 millions d’élèves.Ce programme de grande envergure a un coût : 1 milliard pour l’Etat et 1 milliard pour les collectivités locales, ce qui revient à 54 € par contribuable. Mais le Gouvernement tient à maintenir sa place dans cette course vers le digital et aujourd’hui le marché de la e-éducation s’élève à 200 milliards d’euros. Quelques géants sont déjà présents sur ce marché : Google, Apple, Microsoft, mais il y a aussi SQOOL, tablette française conçue par Unowhy, présent avant Apple sur le marché des tablettes tactiles. Cette société fait partie des 5 entreprises présélectionnées par le Gouvernement pour ce projet de digitalisation de l’éducation (chaque Région choisira par la suite quelle société équipera ses collégiens).La tablette SQOOL est née avec le programme TED (tablette pour une éducation digitale) mis en place par l’Education Nationale à partir de 2010 et répond à un besoin de projets innovants pour dynamiser l’économie numérique. De nombreux avantages accompagnent cette avancée : un aspect ludique qui permet un meilleur apprentissage, ou encore une difficulté des exercices adaptable aux différents niveaux des élèves d’une même classe pour lutter contre le décrochage scolaire. Elle offre aussi une correction automatique des exercices, ce qui permet aux professeurs d’être plus disponibles pour des élèves en difficulté. Remplacer plusieurs livres contre une seule tablette permet également d’avoir un cartable plus léger !Unowhy (concepteur de la tablette SQOOL) est un éditeur de solutions digitales qui réalise des produits multimédias. Il crée du contenu et des services numériques sur mesure à forte valeur ajoutée dans le but d’assurer la transmission numérique des savoirs sur tous les écrans. Leur objectif étant de préserver l’indépendance numérique de la France dans les secteurs stratégiques de la culture, de l’information et de l’éducation. En 2009 la société avait levé 2,9 millions d’euros auprès d’123Venture et de Business Angels.

Le 71ème Congrès de l’Ordre des Experts Comptables sera dédié à la fiscalité et son étroite connexion avec la comptabilité.L’enjeux ? Positionner l’Expert-Comptable comme un expert fiscal de référence et de confiance pouvant accompagner les entreprises dans la globalité de leurs problématiques.123 Investment Managers, acteur majeur du financement des PME non cotées avec 1,2 milliard d’euros d’actifs sous gestion, s’inscrit dans cette dynamique et s’investit aux côtés des experts comptables en structurant des opérations sur-mesure permettant aux chefs d’entreprises de bénéficier des dispositifs fiscaux suivants :- Art 150-0 B ter du CGI : report d’imposition et remploi du produit de cession,- Art 885 O V Bis 5° du CGI: holding animatrice et réduction / exonération ISF,- Art 787 B du CGI : transmission du patrimoine sous « pacte Dutreil »,Retrouvez 123 Investment Managers durant le 71ème Congrès de l’Ordre des Experts Comptables, Cité du Conseil, stand C55 pour échanger sur l’ensemble de ces sujets.

Un concept de restauration simple et performant grâce à un process parfaitement maîtriséLe groupe Massey a été créé par Olivier Massey, un quadragénaire qui a ouvert son premier restaurant en 1997 à Chazay avec son père. Depuis, le fondateur a su trouver la bonne recette pour développer son réseau en ouvrant plusieurs restaurants à la suite et en créant l’enseigne L’Endroit.«Le concept de l’Endroit est simple. Il s’agit de restaurants de type brasserie, conviviaux, familiaux et modernes, présentant une carte de saison avec un bon rapport qualité – prix et adaptés à tout type de clientèle. Un chef exécutif est en charge de l’élaboration de nouvelles recettes venant agrémenter un menu mis en place dans l’ensemble des restaurants. La carte change 4 fois par an, à chaque saison » explique Olivier Massey, Fondateur du Groupe Massey.Les plats sont cuisinés quotidiennement au sein de chaque restaurant par les chefs et leurs équipes. Chaque établissement est géré rigoureusement par un responsable qui, selon les cas, peut être actionnaire du restaurant.« En ayant une participation au capital, les responsables d‘établissement sont d’autant plus impliqués dans la marche de leur restaurant. C’est ce format qui est favorisé car il contribue à aligner les intérêts de tous et c’est un excellent levier de motivation » poursuit Olivier Massey.5 nouveaux restaurants d’ici 2018Les Fonds gérés par 123 Investment Managers investissent en actions et en obligations convertibles au sein du Groupe Massey qui compte aujourd’hui 11 établissements dont 9 restaurants de type brasserie et 2 hôtels restaurants à Lyon et ses environs.Les restaurants du Groupe se situent principalement dans des zones d’activité très fréquentées en périphérie lyonnaise, mais également dans les centres-villes de communes de petite taille.«Les fonds apportés par 123 Investment Managers contribueront au développement du réseau de restaurants et à l’accroissement de la notoriété de l’enseigne L’Endroit. Le Groupe Massey a mis en place une stratégie claire et un positionnement différenciant avec un concept duplicable. Les restaurants présentent une excellente rentabilité et des perspectives de croissance » analyse Johann Devaux, Directeur Associé chez 123 Investment Managers.« Les financements apportés par 123 Investment Managers vont nous permettre principalement d’acquérir de nouveaux établissements. Nous avons d’ores et déjà identifié des cibles intéressantes » précise Olivier Massey.Le Groupe Massey présente des performances opérationnelles de bons niveaux et compte doubler son nombre d’établissements à horizon 2020, pour arriver au nombre de 20. Plus concrètement le projet de développement porte sur l’acquisition de 5 nouveaux restaurants qui seront transformés et mis sous enseigne L’Endroit d’ici 2018 dans les secteurs Sud-Est et Nord-Est de Lyon.Dans le secteur de la restauration, 123 Investment Managers avait accompagné en 2012 Benoît Bistrot Développement (Groupe Alain Ducasse) dans son développement.Conseils & intervenants123 Investment Managers : Johann Devaux / Julien Meir / Damien BodoyConseil juridique investisseurs : Fiducial Legal by Lamy & AssociésAudits comptable, fiscal et social: Artaud & Associés / Fiducial Legal by Lamy & Associés

En dépit des nombreuses incertitudes qui auraient dû freiner les ardeurs, la collecte ISF des gérants de Fonds en 2016 établi par le magazine Capital Finance atteint un nouveau record avec environ 900M€ levés.Le marché est aujourd’hui devenu mature car mieux compris des investisseurs.

 Les incitations fiscales à l’investissement ont permis depuis plus de 10 ans d’éduquer les investisseurs privés qui souhaitent aujourd’hui lui faire une place dans leur allocation d’actifs. Le contexte est d’ailleurs opportun : taux bas, volatilité des marchés, perte d’appétit des investisseurs pour les produits complexes ou packagés… Le capital-investissement représente une alternative concrète, tangible et accessible. Xavier Anthonioz répond aux questions de Cédric Decoeur dans Intégrale Placements sur BFM Business.

Six hôtels sous enseignes situés dans l’Est de la FranceLes Fonds gérés par 123 Investment Managers ont acquis majoritairement, aux cotés de SomnOO, six hôtels, sous enseignes Première Classe, Ibis Budget et Ibis, à Colmar, Roanne, Annecy, Montbéliard et Belfort.Ce parc hôtelier représente un total de 450 chambres. Les établissements disposent généralement d’une très bonne localisation car ils sont proches des centres historiques et touristiques et à proximité des gares et grands axes routiers. Ils possèdent pour la plupart une activité de restauration.Les objectifs de ces acquisitions sont de financer pour certains des travaux de rénovation afin de maintenir les établissements aux standards de leurs enseignes et d’augmenter leur attractivité.« Malgré un environnement concurrentiel important, ces hôtels affichent un niveau de rentabilité intéressant avec, pour certains, des travaux envisagés permettant ainsi une croissance du taux d’occupation et donc du revenu moyen par chambre. Enfin l’opérateur SomnOO dispose d’un savoir-faire très bien adapté pour ce type d’établissement» confirme Pierre Dupuy-Chaignaud, Directeur d’Investissement chez 123 Investment Managers.Le groupe SomnOO, un acteur dynamique du secteur hôtelierLe groupe, récemment créé, est dirigé par deux anciens cadres d’Accor et Louvre Hotels, Christian Rousseau et Lars Backhaus, cumulant à eux deux près de 40 ans d’expérience dans le secteur.L’expertise opérationnelle de SomnOO est globale et couvre toute la chaîne de valeur de l’hôtellerie : accompagnement à l’investissement hôtelier et développement de projets, assistance à maîtrise d’ouvrage et gestion d’actifs hôteliers.L’objectif du groupe est d’atteindre 20 à 25 établissements dans les segments économique et milieu de gamme d’ici 5 ans.123 Investment Managers, un partenaire financier expérimenté dans le secteur de l’hôtellerieDéjà très active et expérimentée dans le secteur de l’hôtellerie, la société de gestion 123 Investment Managers dispose à ce jour de plus de 80 hôtels en portefeuille qui représentent environ 4.600 chambres (pour une valorisation totale de près de 550M€). En termes de positionnement et de régions, 123 Investment Managers réalise des investissements très diversifiés dans des hôtels de 1 à 5 étoiles dans les grandes agglomérations ainsi que dans les zones touristiques stratégiques partout en France.123 Investment Managers bénéficie de partenariats de qualité dans ce secteur et d’un accès privilégié aux opportunités d’investissement. Ainsi, 123 Investment Managers co-investit avec des partenaires-opérateurs reconnus du secteur selon 3 stratégies principales : acquisition-rénovation, création de fonds de commerce et acquisition de trophy assets.« Ces investissements sont représentatifs de la volonté d’123 Investment Managers de développer son portefeuille dans le secteur hôtelier et touristique de façon plus globale, notamment dans les établissements milieu de gamme à l’image de ces hôtels de province. Cela permet également d’ancrer un peu plus notre présence dans l’Est de la France» assure Xavier Anthonioz, Président du Directoire d’123 Investment Managers.Conseils & intervenants 123 Investment Managers : Pierre Dupuy-Chaignaud / Antoine PaulhacConseil juridique investisseurs : SVZ (Géraud de Franclieu) / Scp FRICOTEAUX PILLEBOUT & VAN ELSLANDEAudits comptable, fiscal et social: InExtenso (Christophe Pacton)