3 directeurs d’investissement recrutés et un accent mis sur l’internationalAfin d’accompagner la montée en puissance de ses opérations d’investissement en France et en Europe, 123 Investment Managers a recruté 3 nouveaux directeurs d’investissement au cours des 6 derniers mois.Camille BrunelCamille réalise et suit les opérations d’investissement dans les actifs tangibles chez 123 Investment Managers (aéronautique, naval, ferroviaire…). Après des expériences en audit chez Ernst & Young, en LBO chez PAI Partners puis en Audit Interne chez Société Générale New York, Camille entre au Corporate Coverage de Société Générale en tant que Relationship Manager sur le secteur automobile. Puis, en 2008, Camille rejoint l’équipe Asset Based Finance de Société Générale CIB, y développant l’activité outre-mer et réalisant de nombreuses transactions de leasing structuré sur des trains, des bateaux ou divers actifs industriels. En 2011, Camille rejoint BNP Paribas et son équipe Asset Based Leasing, structurant des opérations de leasing financier ou opérationnel sur des actifs très variés : des logements sociaux et des équipements industriels à l’outre-mer, des avions pour de grandes compagnies aériennes, ainsi que des hélicoptères opérés en Europe, en Afrique ou aux Etats-Unis. Camille est diplômé de HEC avec une spécialisation en Finance.Julien MeirJulien réalise et suit les opérations d’investissement d’123 Investment Managers principalement dans les domaines de l’hôtellerie et des EHPAD. Avant de rejoindre 123 Investment Managers, Julien a été Directeur de Participations chez IFE Mezzanine ou il a participé à l’arrangement d’investissements en mezzanine dans de nombreuses opérations de LBO et de capital-développement dans des secteurs variés (industrie, services, commerce de détails…) depuis 2007. Julien avait commencé sa carrière en 2005 au sein du département Financements LBO de la Banque Palatine (Groupe Caisses d’Epargne) après une première expérience dans l’équipe Expansion d’Ardian (ex AXA Private Equity). Julien est diplômé d’Audencia Nantes.Jean Labro  Jean réalise et suit les opérations d’investissement d’123 Investment Managers, notamment dans l’économie présentielle (tourisme, enseignement privé, dépendance-santé, commerces et franchises). Avant de rejoindre 123 Investment Managers, il officiait depuis 2012 chez Sagard dans l’investissement et le suivi d’opérations de private equity small et mid-cap. Jean avait commencé sa carrière en 2008 au sein du département banque d’affaires de Credit Suisse basé à Paris où il a notamment conseillé des investisseurs financiers et industriels français sur de nombreuses opérations de fusions-acquisitions. Jean est diplômé d’HEC et de Sciences Po.4 chargés d’affaires viennent également compléter ces derniers recrutements. L’Equipe de gestion d’123 Investment Managers est aujourd’hui composée de 31 collaborateurs dont 5 partners, 10 directeurs d’investissement et 16 chargés d’affaires.Un renforcement nécessaire pour accompagner la croissance des investissements d’123 Investment Managers123 Investment Managers, qui déploie environ 150 M€ annuellement dans l’accompagnement de PME-ETI françaises et européennes, s’est attachée ces dernières années à financer des opérations d’investissement de taille plus importante. La société se positionne aujourd’hui comme un investisseur multi-spécialiste (capital-investissement, immobilier, infrastructures, actifs tangibles) avec des investissements en fonds propres (minoritaire ou majoritaire) et en obligations (mezzanine) pour des tickets compris entre 3 et 10 millions d’euros.« Depuis plusieurs années nous développons une offre d’investissement à destination des investisseurs privés et family office souhaitant investir dans le non coté, les infrastructures ou les actifs tangibles au-delà de l’avantage fiscal et donc avec des contraintes d’investissement plus faibles. Nous gérons aujourd’hui plus de 200 M€ dans le cadre de cette offre, via des mandats d’investissement européens pour lesquels nos tickets d’investissement sont en moyenne de 10 M€ », explique Xavier Anthonioz, Président d’123 Investment Managers.De plus, la Loi de Finances Rectificative pour 2015 a revu depuis le 1er janvier 2016 le seuil maximum d’investissement pour les FIP et FCPI dans les PME-ETI françaises. Auparavant fixé à 2,5 M€ par an et par société, ce dernier est passé à 15 M€ par société, sans limite de temps.« Cela nous permet aujourd’hui de nous positionner sur des opérations auxquelles nous n’avions pas accès auparavant dans le cadre de la gestion de nos FIP-FCPI et qui ont du sens pour notre stratégie d’investissement », poursuit Xavier Anthonioz.Parmi les derniers investissements réalisés, citons la structuration d’une dette mezzanine à hauteur de £14,6 millions pour le financement d’un parc éolien en Irlande du Nord d’une puissance de 54 MW. D’autres parcs similaires ont été financés en France, notamment en Loire-Atlantique et en Champagne-Ardenne. Dans un tout autre registre, 123 Investment Managers a également accompagné ces 6 derniers mois le groupe VOG, 2ème groupe français de salons de coiffure, dans l’acquisition de 10 établissements sous enseigne à Bordeaux. Dans le domaine de l’enseignement privé, 123 Investment Managers et MediaSchool Group ont scellé un partenariat pour la reprise du Groupe IPF. Dans le domaine du commerce de détail également avec l’accompagnement du groupe Emova, propriétaire des enseignes Monceau Fleurs, Rapid’Flore et Happy, dans la reprise de fonds de commerce de fleuristes en Ile-de-France. Citons enfin l’acquisition d’un camping 5 étoiles à proximité de Saint-Raphaël, l’accompagnement de Zazzen, spécialiste des crèches et de la garde d’enfants à Paris, Lyon, Toulouse et Bordeaux ou encore l’accompagnement du promoteur Nafilyan & Partners dans ses nouveaux projets de promotion en Ile-de-France.Une dynamique qui se poursuit au 2ème semestreD’autres recrutements sont prévus au cours du 2ème semestre 2016, notamment dans le cadre de l’activité de gestion immobilière. Depuis 2012, 123 Investment Managers a déployé plus de 90M€ dans des opérations de promotion immobilière. La société souhaite aujourd’hui capitaliser sur son expérience en renforçant son équipe afin d’étudier des pistes de développement complémentaires.123 Investment Managers accentue également sa présence en région avec le récent recrutement d’un responsable de secteur chargé d’accompagner les développements sur les régions Bourgogne, Rhône-Alpes et PACA.

12 nouveaux investissements ont été réalisés ainsi que 7 cessions, portant le nombre de participations en portefeuille à 107.123 Investment Managers réalise également une nouvelle levée de fonds de 122 M€ au 1er semestre 2016, en hausse de +7% par rapport à 2015.L’intérêt des investisseurs privés pour l’investissement ISF-TEPA reste fortDepuis le 1er janvier, 123 Investment Managers a collecté 122 M€, dont 102 M€ au titre de l’ISF (loi TEPA), le solde provenant d’investisseurs privés souhaitant diversifier leur patrimoine en investissant dans le non coté.« La collecte TEPA/ISF s’inscrit dans la continuité de 2015 qui nous avais déjà permis de franchir pour la première fois le seuil symbolique des 100 M€ » précise Mathieu Sanlaville, directeur commercial d’123 Investment Managers.123 Investment Managers gère aujourd’hui 1,2 milliard d’euros d’actifs pour le compte de 65 000 clients et confirme son statut de gérant leader de capital-investissement à destination des investisseurs privés.Une source de financement incontournable pour les PME-ETIDepuis sa création en 2001, 123 Investment Managers finance les PME-ETI françaises à travers une offre diversifiée de produits d’épargne à destination des investisseurs privés.Au cours des 6 derniers mois, les Fonds gérés par 123 Investment Managers ont investi 88 M€ dans l’accompagnement de PME-ETI exerçant leurs activités dans des secteurs diversifiés. Parmi les investissements réalisés, 123 Investment Managers a notamment accompagné le groupe VOG, 2ème groupe français de salons de coiffure, dans l’acquisition de 10 salons de coiffure sous enseigne à Bordeaux. 123 Investment Managers a également accompagné MediaSchool Group dans la reprise du Groupe IPF, actif dans le secteur de l’enseignement privé, ou encore le groupe Emova, propriétaire des enseignes Monceau Fleurs, Rapid’Flore et Happy, dans la reprise de fonds de commerce de fleuristes en Ile-de-France. Citons également un camping 5 étoiles à proximité de Saint-Raphaël, Zazzen, spécialiste des crèches et de la garde d’enfants à Paris, Lyon, Toulouse et Bordeaux ou encore l’accompagnement du promoteur Nafilyan & Partners dans ses nouveaux projets de promotion en Ile-de-France.« 123 Investment Managers se positionne aujourd’hui comme un investisseur multi-spécialiste en France et en Europe avec une forte expertise dans les secteurs du tourisme, des séniors, des énergies-renouvelables, des actifs tangibles ou encore de l’immobilier. 123 Investment Managers dispose aujourd’hui d’un réseau de partenaires et d’un flux d’affaires de qualité dans ces secteurs et est actif pour des investissements unitaires de 3 à 10 M€ » explique Xavier Anthonioz, Président du directoire d’123 Investment Managers.Au cours des six derniers mois, les Fonds gérés par 123 Investment Managers ont également réalisé 7 cessions d’entreprises pour un montant de 19 M€ (56 M€ en incluant les cessions partielles). Citons particulièrement la sortie remarquée de Sandaya, exploitant de campings haut-de-gamme, dont les Fonds gérés par 123 Investment Managersavaient accompagné le lancement en 2010. La cession a été réalisée à l’occasion de la prise de contrôle par des Fonds gérés par Apax Patrners, valorisant l’entreprise à 170 millions d’euros. Les Fonds gérés par 123Venture, qui détenaient 12% du capital, réalisent à cette occasion un multiple de 1,59 sur leur investissement.« Au-delà de notre capacité à invertir les capitaux levés, il est important pour nous de maintenir notre capacité à céder nos participations dans un délais respectueux de la durée de vie de nos Fonds. Les distributions régulières permettent à nos clients de réinvestir d’années en années les capitaux redistribués par les fonds précédents » ajoute Mathieu Sanlaville.Un deuxième semestre qui s’annonce également actif123 Investment Managers reste fidèle à son ancrage d’origine consistant à offrir une solution d’investissement dans le non coté pour les investisseurs privés (clients patrimoniaux, chefs d’entreprise, family office…), quelles que soient leurs attentes, qu’ils souhaitent investir de 1.000€ à 100.000.000€.Ainsi, 123 Investment Managers continue notamment de mettre l’accent sur son offre de diversification patrimoniale. La société s’est particulièrement illustrée ces dernières années avec son offre de Club Deal permettant d’investir dans des opérations de capital-investissement au-delà du simple avantage fiscal.123 Investment Managers continu de renforcer son offre de Club Deal en 2016 en proposant de nouvelles opportunités à destination d’investisseurs privés et de chefs d’entreprise ayant des problématiques de remploi de leur plus-value de cession ou dans le cadre du pacte Dutreil.Par ailleurs, côté investissement, 123 Investment Managers prévoit de déployer 80 M€ supplémentaires d’ici la fin de l’année 2016.

Une prestation à petit prix mais avec de grandes perspectives de croissanceLes Fonds gérés par 123 Investment Managers ont acquis majoritairement, aux cotés du groupe VOG, 10 salons de coiffure sous l’enseigne Tchip à Bordeaux et ses environs. Parmi ces salons, 2 sont situés au cœur du centre-ville et 8 dans les principales communes de l’agglomération bordelaise.Les salons Tchip bénéficient d’un excellent niveau d’activité notamment grâce au positionnement prix, le plus attractif du marché (22€ TTC en moyenne par coupe), et concurrencent les indépendants d’entrée de gamme, ou encore les salons dans les emplacements de 1er ordre en centre-ville. Les enseignes concurrentes sont généralement implantées en centre commercial.Ces 10 salons de coiffure Tchip comptent aujourd’hui plus de 70 salariés et affichent une stabilité de leur performance depuis 2011 après avoir progressé de +20% entre 2008 et 2011.« Cette opération va permettre à 123Venture de poursuivre ses investissements dans les commerces et franchises. Plus concrètement, l’objectif est d’accompagner le Groupe VOG dans sa croissance via l’acquisition de cette dizaine d’établissements. Le Groupe VOG souhaite développer de nouveaux concepts et consolider le secteur par des reprises de réseaux concurrents» détaille Pierre Dupuy-Chaignaud, Directeur d’Investissement chez 123 Investment Managers.Le groupe VOG : un partenaire reconnu qui affiche ses ambitionsLe Groupe VOG, 2ème groupe français de salons de coiffure, compte aujourd’hui 734 établissements de coiffure de différentes gammes et sous différentes marques dans l’hexagone. Parmi ces salons, 541 sont sous enseigne TCHIP, 113 sous enseigne VOG Coiffure et 80 sous enseignes Exclusif, Faubourg Coiffure et Claire Saint-Yves. Enfin, d’autres salons se trouvent sous enseignes Claude Maxime et Villas Claude Maxime. Le Groupe compte également dans ses rangs cinq écoles de formation en France. Le chiffre d’affaires réalisé en 2014 avoisinait les 30M€.A travers cette opération, le groupe VOG souhaite capitaliser sur des perspectives de croissance forte grâce aux ouvertures de salons en franchises, à la stabilité des salons détenus en propre et à l’acquisition de réseaux régionaux. Le Groupe VOG vient d’ailleurs d’entrer au capital de Michel Dervyn (3ème réseau national) pour en reprendre les commandes et son développement.Conseils et Intervenants123 Investment Managers : Pierre Dupuy-Chaignaud / Antoine PaulhacConseil cédants : Vivaldi Avocats, Eric DelflyConseil juridique investisseurs : IDEACT, Maud PartoucheAudits comptable, fiscal et social: PWCBanques :  CA Nord de France et CA Aquitaine

Le Groupe IPF regroupe trois écoles indépendantes basées à Paris formant aux métiers de la communication, du marketing, du digital, de l’informatique et du tourisme. Le Groupe IPF accueille environ 1 800 étudiants et offre des formations allant du Bac Pro au Mastère en passant par les BTS.Le rapprochement de ces deux groupes permettra notamment à MediaSchool Group d’offrir des cursus complémentaires, créer des passerelles et accéder à de nouveaux domaines de formation.« Le rapprochement avec IPF nous permettra de créer un groupe d’une taille plus visible, rassemblant près de 4.500 élèves et réalisant un chiffre d’affaires combiné de 26M€. 123 Investment Managers nous est apparu comme un partenaire financier expérimenté pour financer et structurer cette opération de croissance » ajoute Franck Papazian, Président de MediaSchool Group.Les Fonds gérés par 123 Investment Managers accompagnent MediaSchool Group dans la reprise du Groupe IPF au travers d’un investissement représentant un montant de 8 M€.« Notre objectif est de développer aux côtés d’un partenaire solide une nouvelle plateforme dans le secteur de l’éducation privée. Nous avons rapidement adhéré à la politique de consolidation et de développement de marques fortes menée par le groupe MediaSchool Group qui mise avant tout sur la qualité des formations dispensées » précise Isabelle Deby, Directeur Associé chez 123 Investment Managers.Cette opération ouvre de nouvelles perspectives de croissance très encourageantes pour ces deux groupes déjà engagés dans une dynamique de développement soutenue.A propos de MediaSchoolMediaSchool Group est un groupe privé d’enseignement supérieur regroupant les écoles ECS, IEJ et SUPDEWEB, spécialisées dans les domaines de la communication, du journalisme, de la production audiovisuelle et du digital et accueillant plus de 2300 étudiants.Au travers de ses 4 marques et de ses deux centres de formation continue (IMM et MEE), MediaSchool Group gère 20 écoles en France et à l’étranger et dispose d’un champ de compétences unique qui permet à ses étudiants de se former dans ces univers ultra concurrentiels depuis leur formation initiale, et ensuite tout au long de leur vie professionnelle.Intervenants- Société Cible : Groupe IPF- Acquéreur / Investisseur : MEDIA SCHOOL, Franck Papazian, Kal Ladha, 123 Investment Managers, Isabelle Deby, Emmanuel Baulme- Acquéreur / Conseil M&A : EURVAD FINANCE, Charles Guigan- Acquéreur / DD Financière : EXELMANS, Stéphane Dahan, Manuel Manas- Acquéreur / DD Juridique, Fiscale et Sociale : UGGC, Samuel Schmidt- Acquéreur / Avocat Corporate : LL BERG, Gaelle Quillivic, Olivier Abergel, Julien Carrascosa, DELSOL, Henri-Louis Delsol, Séverine Bravard, Vincent Guevenoux , Antoine Genestoux- Acquéreur / Structuration fiscale : LALOS CHAUMEIL, Edouard Lalos- Vendeur / Conseil M&A : TRANSACTION R : Pierpaolo Carpinelli, Julien Lestrade, Augustin Delouvrier, Pierre Gibour.- Vendeur / Avocat Corporate : LAMARTINE, Olivier Renault, Aude Allard – Marcheux- Dette : SG, Thomas Coulon, Timothée Bougon, Caroline Bidault, LCL, Yannick Simonnet, BRED, Benjamin Echalie

Les Fonds gérés par 123 Investment Managers, qui détenaient 12% du capital, réalisent à cette occasion un multiple de 1,59 sur leur investissement.Une croissance soutenue depuis sa naissance en 2010Le Groupe Sandaya est né en 2010 sous l’impulsion de François Georges et Xavier Guilbert, deux dirigeants ayant fait leurs preuves dans le secteur touristique (respectivement ex-numéro deux de Pierre & Vacances et ex-numéro deux de Center Parcs), accompagnés par 123 Investment Managers et Pragma Capital. Depuis sa création en 2010, Sandaya a affiché un rythme d’acquisition soutenu et se positionne aujourd’hui comme un Groupe de 11 campings 4 et 5 étoiles de 300 emplacements minimum, avec une offre variée d’hébergements entre cottages, chalets, lodges et cabanes, ainsi que des emplacement nus.« Nous connaissions François Georges pour avoir collaboré avec lui par le passé dans différentes opérations. Parti d’une page blanche en 2010, le nouveau projet Sandaya a très vite muri dans son esprit et celui de son associé Xavier Guilbert que nous avons su accompagner dans leur projet » ajoute Antonio Graça, Directeur Associé Gérant chez 123 Investment Managers.Un nouvel actionnaire financier majoritaireSandaya se donne aujourd’hui les moyens de poursuivre sa croissance avec la prise de contrôle effectif des Fonds gérés par Apax Partners auprès des actionnaires actuels Pragma Capital (76%) et 123 Investment Managers(12%). L’opération valorise l’entreprise à 170 millions d’euros, soit environ douze fois l’excédent brut d’exploitation attendu pour 2016.Les Fonds gérés par 123 Investment Managers, actionnaires historiques de Sandaya, cèdent leur participation à cette occasion en réalisant un multiple de 1,59 sur leur investissement.« C’est une belle opération pour non Fonds qui confirme nos convictions sur les fondamentaux porteurs de l’hôtellerie de plein air et du tourisme en général » ajoute Xavier Anthonioz, Président d’123 Investment Managers.« 123 Investment Managers continue d’accompagner Sandaya en tant que mezzaneur, avec des obligations convertibles arrivant à échéance en août 2017, mais également en tant que co-investisseur en direct dans de nouvelles cibles afin d’accompagner les ambitions de croissance externe du groupe » précise Antonio Graça.Un accord prévoit la montée au capital d’Apax Partners à hauteur de 50%. Les fondateurs de Sandaya, François Georges et Xavier Guilbert, voient leur participation dans le Groupe passer de 12% à 25% à cette occasion. Les autres actionnaires sont BPI France (8%), Sofival (10%), Société Générale (5%) et Arkéa (2%).Une enveloppe de 150 M€ pour assumer des ambitions de croissance fortes pour l’avenirPreuve de son dynamisme, l’offre Sandaya s’étoffe chaque année. En 2016, trois nouveaux campings au sein de trois régions ont été acquis : Blue Bayou en Languedoc, Douce Quiétude sur la Côte d’Azur (en co-investissement avec les Fonds 123 Investment Managers) et Les 2 Fontaines en Bretagne sud.La montée d’Apax Partners au capital de Sandaya s’accompagne d’un plan de croissance ambitieux avec un objectif de doublement de la taille du groupe d’ici 2021. Ce LBO secondaire prévoit une enveloppe d’investissement de 150 millions d’euros pour Sandaya. Selon les estimations, le Groupe Sandaya passerait alors de 11 établissements aujourd’hui à 22 en 2021, soit un total de 10.000 emplacements et un chiffre d’affaires qui avoisinerait les 70 millions d’euros.« Le Groupe dispose de beaucoup d’opportunités de croissance par acquisition de cibles similaires », déclare François Georges, Président de Sandaya.Sandaya, dont le modèle économique repose exclusivement sur la détention et l’exploitation de gros campings 4 et 5 étoiles, pourrait également réfléchir à une expansion hors des frontières françaises une fois franchie cette seconde étape de développement. Le Groupe dispose déjà d’un camping de près de 1.000 emplacements au Nord de Barcelone.« Nous avons contribué à l’émergence d’un leader de l’hôtellerie de plein-air en France. Nous sommes convaincus de la pertinence du plan de croissance annoncé pour les prochaines années », conclue Antonio Graça.123 Investment Managers pourrait en effet continuer d’accompagner ponctuellement Sandaya dans ses futures acquisitions au travers de co-investissements à ses côtés.Intervenants- Société cible ou acteur SANDAYA- Acquéreur ou Investisseur APAX PARTNERS, Bruno Candelier, Thomas Simon, Julien Birman, MANAGERS, François Georges, Xavier Guilbert, ARKEA CAPITAL INVESTISSEMENT, Cyril Miller, BPIFRANCE INVESTISSEMENT, José Gonzalo, Serge Bedrossian, Philippe Vuarchex, Edwige Kharoubi, Jessica Barbé, SOCIETE GENERALE CAPITAL PARTENAIRES (SGCP), Thomas Geneton, Morgane Proux, SOFIVAL, Christian Fine- Cédant PRAGMA CAPITAL, Christophe Ramoisy, Daniel Einhorn, 123 Investment Managers, Antonio Graça- Acquéreur Banquier d’Affaires / Conseil M&A LAZARD, Nicolas Constant, François Guichot-Perere, Jean-Philippe Bescond- Acquéreur Avocat Corporate – Structuration Fiscale ALLEN & OVERY, Marc Castagnède, Romy Richter, Jules Lecoeur- Acq. Avocat d’Affaires Fiscal ARSENE TAXAND, Denis Andres, Yoann Chemama- Acq. DD Juridique et Fiscale LEXCASE, Guillaume Pierson, Sébastien Semoun- Acq. DD Financière DELOITTE FINANCE (TS), Vincent Batlle, Bettina Denis- Acq. Conseil Stratégique ADVANCY, Eric de Bettignies, Quang Thai- Cédant Banquier d’Affaires / Conseil M&A NATIXIS PARTNERS (EX LEONARDO & CO), Jean-Baptiste Marchand, Philippe Charbonnier, Jérôme Vivien, Antoine de Boissoudy, WIL CONSULTING, Jacques Ittah- Cédant Avocat Corporate – Structuration Fiscale WEIL GOTSHAL & MANGES, Frédéric Cazals, Aude Martin-Ledoux- VDD Financière EIGHT ADVISORY, Stéphane Vanbergue- Managers Avocat d’Affaires DESFILIS, Philippe Rosenpick, Isabelle Buffard–Bastide, Guillaume Giuliani, Valérie Colin Simon, BAKER & MCKENZIE, Véronique Millischer, Stéphane Taïeb- Managers Conseil Autres DELOITTE

A l’occasion de la période de déclaration de l’ISF, Xavier Anthonioz, Président du Directoire d’123 Investment Managers et Christian Fontaine, Rédacteur en chef du Revenu, reviennent sur cet avantage fiscal qui ne se résume pas qu’à une réduction. Retour sur une source de financement précieuse pour les PME qui représente près d’1 milliard d’euros par an.

Un camping de grand standingLe camping Douce Quiétude de Saint-Raphaël est un établissement 5 étoiles comptant 446 emplacements étalés sur 11 hectares de pinède. Il dispose de nombreux équipements (2 piscines notamment et diverses installations sportives), dont un centre de remise en forme, un institut de beauté/bien-être et intègre également un bar, un restaurant ainsi qu’une discothèque.Le camping propose également diverses prestations telles qu’un service de navettes, un club pour enfants, un salon de coiffure ou encore des petits commerces (boulangerie et épicerie notamment).« C’est la neuvième fois qu’123 Investment Managers accompagne le groupe Acapace, via l’enseigne Sandaya, dans le secteur de l’hôtellerie de plein air, qui plus est, haut de gamme. C’est donc une véritable relation de confiance qui s’est nouée depuis l’année 2010 avec un partenaire opérateur sérieux, reconnu et implanté dans les plus belles régions de France et d’Espagne » analyse Antonio Graça, Directeur associé chez 123 Investment Managers.…dans un environnement touristique idylliqueSitué sur la Côte d’Azur, entre Cannes et Saint-Tropez, au cœur d’une pinède naturelle et sauvage du massif de l’Estérel, le camping Douce Quiétude se trouve à moins de 8 minutes de la plage de sable fin à Agay. C’est un point de départ idéal pour découvrir le littoral, la variété de paysages du Var & des Alpes Maritimes, et les plus beaux sites touristiques de Provence. « Nous avons l’ambition de faire partie des opérateurs les plus importants du marché de l’hôtellerie de plein air. Pour y parvenir, il est nécessaire de réaliser des acquisitions d’établissements situés dans des zones touristiques à fort potentiel » explique François Georges, le président du groupe Acapace.123 Investment Managers affiche ses ambitions dans le secteur touristiqueDéjà très active et expérimentée dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie, la société de gestion 123 Investment Managers dispose à ce jour de près de 80 hôtels et de 11 campings en portefeuille. En termes de positionnement et de régions, 123 Investment Managers réalise ses investissements dans l’hôtellerie de plein air en ciblant des établissements haut de gamme situés dans les grandes zones touristiques stratégiques en France ainsi qu’en Espagne.123 Investment Managers bénéficie de partenariats de qualité dans ce secteur et d’un accès privilégié aux opportunités d’investissement avec des partenaires-opérateurs reconnus du secteur.« A travers cette participation, 123 Investment Managers confirme ses convictions et son ambition d’étendre ses investissements dans le secteur du tourisme, notamment dans les établissements d’hôtellerie de plein air» assure Antonio Graça.

A l’issue de cette opération, les fonds gérés par 123 Investment Managers détiennent une part majoritaire au capital. Un hôtel de standing favorablement situéL’hôtel Holiday Inn Lyon-Vaise propose un hébergement confortable dans un cadre contemporain. Les 104 chambres spacieuses possèdent tout le confort nécessaire pour répondre aux standards d’un hébergement 4 étoiles.L’établissement dispose également de plusieurs salles de séminaire, d’un restaurant, d’un bar, d’une piscine extérieure, d’une salle de fitness et de deux parkings.Bien référencé et bien noté sur la plateforme de réservation Booking (8/10), l’hôtel est idéalement situé à proximité des grands axes routiers à destination de Paris, Marseille, Grenoble et Genève, et se trouve à cinq minutes en voiture de la gare de Lyon-Perrache et à 30 minutes de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry.L’acquisition de l’Holiday Inn Lyon-Vaise s’inscrit dans une logique d’optimisation de la commercialisation des chambres et de développement de l’activité restauration.Anciennement sous l’enseigne Novotel, l’établissement avait été rénové entre 2010 et 2011 et transformé en Holiday Inn, l’enseigne milieu de gamme du groupe hôtelier IHG (InterContinental Hotels Group).123 Investment Managers réaffirme ses ambitions dans le secteur hôtelierDéjà très active et expérimentée dans le secteur de l’hôtellerie, la société de gestion 123 Investment Managers dispose à ce jour de 80 hôtels en portefeuille qui représentent environ 4.600 chambres (pour une valorisation totale de près de 550M€). En termes de positionnement et de régions, 123 Investment Managers réalise des investissements très diversifiés dans des hôtels de 1 à 5 étoiles dans les grandes agglomérations (Ile-de-France notamment) ainsi que les zones touristiques stratégiques partout en France.123 Investment Managers bénéficie de partenariats de qualité dans ce secteur et d’un accès privilégié aux opportunités d’investissement. Ainsi, 123 Investment Managers co-investit avec des partenaires-opérateurs reconnus du secteur selon 3 stratégies principales : acquisition-rénovation, création de fonds de commerce et acquisition de trophy assets.« Cet investissement est représentatif de la volonté d’123 Investment Managers d’étendre ses investissements dans le secteur hôtelier et touristique de façon plus globale, notamment dans les établissements haut de gamme à l’image de l’hôtel Mont-Blanc à Chamonix, l’Alpaga à Megève et des hôtels Pigalle et Félicien à Paris. Cela permet également d’ancrer un peu plus notre présence dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la deuxième région économique de l’hexagone » assure Xavier Anthonioz, Président du Directoire d’123 Investment Managers.