123 IM lauréate de l’AM Tech Day Awards 2017 pour la meilleure communication de marque

Lundi 9 octobre s’est tenue la 2e édition de l’AM TECH DAY AWARDS, en clôture de l’édition 2017 de l’AM TECH DAY.

À cette occasion, 25 sociétés de gestion ont concouru parmi un choix de 4 catégories de trophées :

  • Prix du meilleur reporting pour les mandats
  • Prix du meilleur site internet
  • Prix de la meilleure communication « contenu de marque »
  • Prix du projet le plus innovant de l’année

123 IM a remporté le prix de la meilleure communication « contenu de marque » lors de cette édition.« C’est un prix dont nous sommes très fiers et qui vient récompenser la campagne de communication originale que nous avons déployé à l’occasion de notre changement de nom en janvier 2017. Près de 18 mois de travail auront été nécessaires à sa réalisation », déclare Thibaut Charpentier, directeur marketing et communication d’123 IM. En 2017, 123 IM a déployé une campagne de communication à 360° sur sa nouvelle marque avec un style décalé, un ton décomplexé autour de l’argent et un manifeste engagé : Money in Motion.« Cette nouvelle stratégie de communication met en avant la mission qui fait notre singularité depuis plus de 15 ans : démocratiser le capital-investissement auprès des investisseurs privés. C’est une identité « in motion », en mouvement perpétuel autour des piliers qui font notre marque » poursuit Thibaut Charpentier.

La société de gestion créée en 2001 gère aujourd’hui un encours d’1,3 milliard d’euros pour le compte de 67 000 investisseurs privés. 16 années de croissance continue ont fait d’123 IM une des sociétés de gestion de référence du capital-investissement français.

Une nouvelle expertise à destination des investisseurs institutionnels au sein d’123 IM

Depuis sa création en 2001, 123 IM élargit progressivement son champ d’expertises en constituant des équipes spécialisées notamment dans le capital-développement, la dette mezzanine, les infrastructures ou l’immobilier. 123 IM poursuit cette logique avec la création d’un pôle dédié à la gestion de fonds institutionnels immobiliers et le lancement d’un premier fonds d’une capacité d’investissement de 200 M€ dès le premier trimestre 2018. À cette occasion, Bertrand Chevalier rejoint les équipes d’123 IM pour prendre la direction de cette nouvelle activité. Il a réalisé sa carrière dans les financements, l’investissement et au sein de la direction immobilière de La Poste. Il dispose à ce titre d’une grande expérience dans la gestion de ce type de fonds et l’accompagnement dans la durée de grands comptes opérateurs, gestionnaires et enseignes.« Je suis ravi de rejoindre les équipes d’123 IM pour prendre la direction de cette nouvelle activité immobilière dédiée aux investisseurs institutionnels. 123 IM dispose d’atouts majeurs en termes d’expertises, d’agilité et d’innovation qui feront sa singularité dans ce domaine » ajoute Bertrand Chevalier. La continuité d’une forte expérience de l’immobilier dédié aux opérateurs, gestionnaires et enseignes.

Dans le cadre de ses investissements en capital-développement, 123 IM a déployé près de 800 M€ en fonds propres et quasi fonds propres dans l’économie présentielle avec des secteurs à composante immobilière ou foncière comme l’hôtellerie, les campings, les EHPAD ou encore les résidences services pour seniors. Rien que pour ces deux derniers secteurs, 123 IM a déployé plus de 150 M€ en fonds propres et quasi fonds propres dans l’accompagnement d’opérateurs expérimentés.« Nous disposons aujourd’hui d’un réseau de partenaires-opérateurs que nous avons accompagné dans leur développement et dont nous connaissons parfaitement les besoins, les attentes et les problématiques, notamment en lien avec l’immobilier » précise Xavier Anthonioz, président d’123 IM.« 123 IM adopte un positionnement différenciant lié à son ADN d’entrepreneur et fondé sur une politique de partenariats avec les opérateurs, gestionnaires et enseignes qui l’amène à privilégier la mise en place de joint-ventures. C’est cette approche qui m’a séduit et sur laquelle je compte capitaliser dans le cadre de la gestion de fonds institutionnels immobiliers » ajoute Bertrand Chevalier. 123 IM déploie également une expertise dans le secteur de l’immobilier depuis 2011 avec l’obtention d’un agrément AMF pour la gestion de véhicules immobiliers. Elle dispose aujourd’hui d’une équipe dédiée à l’investissement dans des opérations de promotion immobilière et de marchands de biens qu’elle propose à des investisseurs privés.« L’immobilier est un secteur que nous connaissons bien pour y avoir déployé plus de 110 M€ de fonds propres dans une soixantaine d’opérations de promotion et de marchands de bien en France depuis 2011. Développer une expertise dans l’immobilier de rendement dédié aux institutionnels constitue pour nous la suite logique de notre développement dans ce secteur » poursuit Xavier Anthonioz. Comme annoncé en début d’année 2017, 123 IM, qui a déjà doublé son encours sous gestion sur les 5 dernières années, vise le même objectif pour les 5 prochaines, soit un encours de 2,5 milliards d’euros. La diversification de ses activités, opérée progressivement depuis sa création il y a 15 ans, est au cœur de la stratégie déployée pour atteindre cet objectif.

À propos de Bertrand Chevalier :

Arrivé chez 123 IM en juillet 2017, Bertrand Chevalier – Mrics a réalisé sa carrière dans les financements, l’investissement et au sein de la direction immobilière d’un utilisateur de premier plan. Il a exercé notamment les fonctions de Directeur de Sophia et d’Interbail, Membre du Directoire de Locindus, Directeur Commercial, de la Stratégie et du Développement de Poste-Immo et enfin Président de Territoires & Patrimoines. Il a été administrateur de SIIC et d’OPPCI créés pour permettre à ces institutionnels d’accompagner leur clientèle Grands Comptes dans leurs investissements ou à La Poste de valoriser son patrimoine. Il a enfin récemment participé pour une compagnie d’assurance de premier plan à la constitution et au développement de son OPPCI dédié aux résidences services seniors.

Trois FCPR pour trois émissions obligataires ciblées

En 2011, 123 IM a lancé une série de 3 FCPR obligataires dédiés au financement de 3 opérations ciblées dans les secteurs du tourisme, de la gastronomie et de la dépendance-santé. Ces FCPR ont été clôturés aux 2e et 3e trimestres 2017. Les investisseurs ont été intégralement remboursés et ont réalisé un TRI moyen (rendement annuel net) de 8%*.« Proposés comme investissements de diversification patrimoniale, ces FCPR ont tenu leurs objectifs en termes de durée et de rendement offerts aux investisseurs. Par ailleurs, le FCPR est un Fonds intéressant car il offre une exonération d’impôt sur la plus-value au-delà de 5 ans de détention » ajoute Xavier Anthonioz, président d’123 IM.

– FCPR Epicure – Les Bistrots français par Alain Ducasse :

  • TRI net investisseur : 8,65%*
  • Multiple net : x 1,54 (+ 54%)*

L’émission obligataire à laquelle a souscrit le FCPR Epicure avait pour but d’accélérer le développement de l’activité d’une filiale du Groupe Alain Ducasse : Benoît Bistrot Développement. Cette entité est dédiée à l’exploitation de bistrots français typiques en France et à l’étranger du Groupe Alain Ducasse. En 2011, le Groupe avait déjà apporté à la structure Benoît Bistrot Développement trois restaurants gérés en propre à Paris : Benoît, Aux Lyonnais et Chez Rech ainsi que deux contrats de licence pour deux restaurants au Japon : Benoît Tokyo et Le Comptoir de Benoît à Osaka.

– FCPR Campair – Plateforme d’exploitation de campings haut-de-gamme

Sandaya :

  • TRI net investisseur : 7,87%*
  • Multiple net : x 1,63 (+ 63%)*

Sandaya est une plateforme d’acquisition de campings haut-de-gamme créée en juin 2010 par François Georges et Xavier Guilbert, accompagnés de Pragma Capital et 123 IM. En 2011, Sandaya exploitait 4 campings. L’émission obligataire à laquelle a souscrit le FCPR Campair avait pour objectif de constituer un Groupe d’une dizaine de campings à terme. L’objectif a été atteint puisque Sandaya exploitait 11 campings 4 et 5 étoiles en 2016, lors de la prise de contrôle effectif des Fonds gérés par Apax Partners auprès des actionnaires historiques Pragma Capital et 123 IM. L’opération avait alors valorisé l’entreprise à 170 millions d’euros, soit environ douze fois l’excédent brut d’exploitation attendu pour 2016.

– FCPR Philogeris Résidences – Le 15e Groupe français d’EHPAD

  • TRI net investisseur : 7,95%*
  • Multiple net : x 1,60 (+ 60%)*

Philogeris Résidences est un Groupe intégré d’exploitation d’EHPAD racheté en 2010 par 123 IM et l’actuel manager. En 2011, Philogeris Résidences exploitait 8 établissements à travers la France pour un total de 587 lits, soit le 19ème Groupe français. L’émission obligataire à laquelle a souscrit le FCPR Philogeris Résidences avait pour objectif d’accompagner la croissance externe du Groupe qui souhaitait réaliser de nouvelles acquisitions. Au 1er janvier 2017, Philogeris Résidences était  le 15e Groupe d’EHPAD français avec 15 établissements et 1 026 lits. Des secteurs de conviction présentant un couple rendement-risque attractif.

Depuis sa création en 2001, 123 IM s’est fixé comme objectif de mettre à disposition des investisseurs privés une offre d’investissement différenciante, alternative et décorrélée des placements traditionnels.C’est pour répondre à cet objectif qu’123 IM propose une gamme de FCPR obligataires non cotés investis dans ses secteurs de conviction que sont le tourisme (hôtels, campings, restauration) et la dépendance-santé (EHPAD et résidences pour séniors) ou plus largement l’économie présentielle.«  Il s’agit de secteurs en croissance structurelle et qui présentent une résilience face aux aléas économiques. Nous avons développé une forte expertise dans ces secteurs avec près de 800 M€ déployés dans l’économie présentielle depuis 2001. Ils offrent aux investisseurs un couple rendement-risque particulièrement attractif » explique Marc Guittet, directeur associé et gérant chez 123 IM.« Forts de ces bons résultats, nous proposons cette année un nouveau Fonds obligataire diversifié investit dans ces secteurs porteurs. L’objectif est un rendement net investisseur de 7% par an avec un horizon d’investissement à 2023**. Le Fonds a déjà investi 3M€ dans des obligations non cotées» poursuit Xavier Anthonioz. Le Fonds 123Corporate 2023 est ouvert à la souscription jusqu’au 30 juin 2018 et vise une levée de fonds finale de 10 M€ avec un portefeuille diversifié composé de 10 à 15 émissions obligataires non cotées.

Avertissement Important

*Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Investir en obligations non cotées présente un risque de perte en capital. Les rendements ne sont ni garantis, ni contractuels.

** Cette offre est réservée exclusivement aux investisseurs avertis. 123 IM rappelle que 123Corporate 2023 présente un risque de perte en capital et de liquidité. Les objectifs de rendement ainsi que l’horizon d’investissement ne sont ni contractuels, ni garantis et ne constituent qu’un objectif de gestion. La décision d’investir dans 123Corporate 2023 ne peut être prise à la seule consultation de cet article. Il est indispensable de prendre connaissance du Règlement complet du Fonds.

Alors qu’123 IM avait annoncé en janvier dernier son ambition de doubler son encours sous gestion à 5 ans pour atteindre les 2,5 milliards d’euros, la société de gestion vient de réaliser une collecte record de 187 M€ au 1er semestre 2017, soit 7 M€ de plus que sur toute l’année 2016 (+ 56 % par rapport au 1er semestre 2016), portant son encours sous gestion à 1,3 milliard d’euros. 123 IM confirme également sa capacité à se positionner sur des opérations de tailles plus importantes avec 134 M€ déployés, dont plusieurs acquisitions pour des tickets compris entre 8 et 40 M€.

Du côté des sorties, 123 IM poursuit son dynamisme avec 113 M€ de cessions sur le dernier semestre, validant au passage sa capacité à offrir une liquidité à ses investisseurs à horizon 5-7 ans (75 M€ distribués au 1er semestre 2017).Une collecte de 187 M€ en forte de hausse et un holding sur-souscrit de 10% qui viennent confirmer l’attrait des investisseurs pour le dispositif ISF TEPA PME et la classe d’actif non cotée en général.

Depuis le 1er janvier, 123 IM a collecté 187 M€, dont 118 M€ au titre de l’ISF (loi TEPA). Le solde, soit 69 M€, a été levé auprès d’investisseurs privés souhaitant diversifier leur patrimoine dans le cadre d’une offre de FCPR-FPCI thématiques et de Club Deal non cotés.« Ce nouveau record de collecte pour 123 IM vient confirmer l’attrait des investisseurs privés pour la classe d’actif non cotée. Bien que la collecte au titre de l’ISF soit en hausse de + 16% par rapport au millésime 2016, c’est véritablement la collecte au titre des investissements de diversification dans le non coté qui tire son épingle du jeu puisqu’elle a été multipliée par 2,4 par rapport au 1er semestre 2016. C’est un point important car c’est le signe que les investisseurs, éduqués par le mécanisme de la loi TEPA, s’intéressent de plus en plus au non coté en tant que classe d’actif patrimoniale à part entière » explique Xavier Anthonioz, président d’123 IM. Cette année, la collecte ISF d’123 IM a été réalisée à hauteur de 63 M€ à travers ses Fonds (FIP) et de 55 M€ à travers son offre d’investissement en direct (holding ISF et Club Deal). Le holding ISF, 123Club PME 2017, a par ailleurs dû être clôturé par anticipation, son augmentation de capital règlementaire de 50 M€ ayant été sursouscrite de 10% 24 heures avant son échéance.« Comme les années précédentes, on note une tendance des investisseurs à privilégier l’investissement en direct. Notre holding ISF 123Club PME 2017 a réalisé la totalité de son augmentation de capital de 50 M€ et a même été sur-souscrit à hauteur de 5 M€, soit 10% de sa levée de fonds réglementaire. Face à cette situation inédite, nous avons su réagir rapidement et tous les clients qui n’ont pas pu souscrire au holding ont pu investir leurs capitaux dans un Club Deal d’EHPAD éligible à la réduction ISF » précise Mathieu Sanlaville, directeur commercial d’123 IM. Concernant la collecte de diversification (non fiscale), cette tendance se confirme avec 50 M€ levés dans le cadre de Club Deal et 19 M€ dans le cadre de FCPR-FPCI thématiques.Au 30 juin 2017, 123 IM gère un encours d’1,3 milliard d’euros.

Les PME, grandes gagnantes de cet afflux de capitaux

Le dispositif ISF TEPA permet chaque année aux PME de bénéficier de plus d’1 milliard d’euros de financement. Cette année encore, ce sont les PME qui ressortent comme les grandes gagnantes de cette collecte record.Au 1er semestre 2017, les Fonds gérés par 123 IM ont investi un total de 134 M€ au capital de PME, toujours dans ses secteurs de prédilection : le tourisme (hôtellerie, campings, loisirs), la dépendance-santé (résidences pour séniors, EHPAD, pharmacies), l’enseignement supérieur privé ou encore l’immobilier (promotion et marchand de biens).« Nous sommes convaincus qu’il s’agit de secteurs d’avenir. Ce sont par ailleurs des secteurs appréciés des investisseurs pour leurs côtés tangible et résilient » explique Marc Guittet, gérant associé et membre du directoire d’123 IM.

123 IM s’est particulièrement illustrée sur le dernier semestre dans des opérations de tailles importantes avec notamment l’accompagnement d’un groupe d’EHPAD en Ile-de-France à hauteur de 8 M€, l’accompagnement d’un partenaire dans plusieurs acquisitions de pharmacies pour un total de 20 M€ déployés d’ici la fin de l’année ou encore l’accompagnement à hauteur de 10 M€ du groupe hôtelier Somnoo dans le développement d’un groupe d’hôtels dans les Hauts-de-France. 123 IM est également positionnée sur une opération dans le secteur des EHPAD et des résidences-séniors pour un montant de 40 M€.« Nous disposons aujourd’hui d’une capacité d’investissement annuelle supérieure à 200 M€, en croissance continue depuis plusieurs années. Par ailleurs, l’évolution récente de la réglementation en matière d’investissement au titre des Fonds ISF couplée à notre stratégie de croissance annoncée en janvier dernier nous permet de gagner en visibilité et de nous positionner sur des opérations de tailles plus importantes, pour des tickets compris entre 5 et 50 M€ » ajoute Xavier Anthonioz. 123 IM prévoit d’investir 100 M€ supplémentaires d’ici la fin de l’année. Depuis 2001, 123 IM a déployé un total d’1,8 milliard d’euros dans plus de 200 entreprises.

Un dynamisme confirmé sur les sorties

Du côté des sorties, les Fonds gérés par 123 IM ont réalisé un total 113 M € de cessions, preuve de sa capacité à s’insérer dans un marché dynamique et à offrir une liquidité à ses investisseurs dans un horizon 5-7 ans. En effet, ces sorties ont par ailleurs permis la réalisation de distributions à hauteur de 75 M€ sur le dernier semestre.Parmi les sorties récentes et après la cession remarquée de Sandaya en 2016 pour une valeur d’entreprise de 170 M€, les Fonds gérés par 123 IM ont notamment cédé au 1er semestre 2017 un ensemble de parcs éoliens pour 25 M€ ainsi qu’un ensemble d’EHPAD pour plus de 40 M€. Plusieurs émissions obligataires sont également arrivées à échéance avec des TRI supérieurs à 12%, notamment Benoit Bistrot Développement (Bistrots Alain Ducasse) ou encore une émission dans le secteur des pharmacies. Enfin, on notera la sortie de plusieurs opérations de promotion immobilière, dont deux affichant des TRI supérieurs à 12% et 20%.« Nous sommes aujourd’hui très actifs sur le plan des cessions. Ces dernières belles sorties sont notamment le fruit de notre stratégie d’accompagnement de partenaires expérimentés dans la constitution de groupes régionaux par acquisition et consolidation d’actifs successifs au sein de nos secteurs de prédilection » conclut Marc Guittet. Au 30 juin 2017, 123 IM dispose d’un portefeuille de 108 participations.

Chiffres clés 1er semestre 2017

  • 187 millions € levés, + 56 % (1,3 milliard € sous gestion)
  • 134 millions € investis (1,8 milliard € déployés depuis 2001)
  • 113 millions € de cessions – 75 millions € distribués aux investisseurs
  • 108 sociétés en portefeuille

Un Fonds de promotion immobilière innovant

Ce 1er Fonds immobilier lancé par 123 IM a pour objet de co-investir aux côtés du groupe Nafilyan & Partners dans des opérations de promotion immobilière résidentielle à Paris et en Île-de-France. L’objectif est de constituer un portefeuille diversifié de plusieurs projets, avec une structuration offrant une sortie encadrée à horizon 3/5 ans et un rendement cible net de 10%/an*. Baptisé NP Expansion, ce Fonds est le fruit d’un partenariat inédit avec Nafilyan & Partners, dont 123 IM soutient le développement depuis sa création.« Nous avons déjà déployé 14 M€ aux côtés de Nafilyan & Partners, à travers plusieurs club deal immobiliers pour participer aux tours de table d’opérations de promotion. Ce Fonds est en quelque sorte la suite logique de notre collaboration » précise Xavier Anthonioz, Président du directoire d’123 IM.

NP Expansion vise une levée de Fonds de 10 M€ d’ici la fin de l’année 2017.Un Fonds combinant les expertises d’123 IM et de Nafilyan & PartnersSpécialiste de la promotion immobilière résidentielle à Paris et en Île-de-France, Nafilyan & Partners a été fondé en 2014 par Guy Nafilyan, ex-PDG de Kaufman & Broad France et Bruce KARATZ, ancien Chairman et CEO du groupe américain Kaufman & Broad Home. À peine plus de 2 ans après sa création, Nafilyan & Partners compte 45 collaborateurs et détient un portefeuille foncier de près de 4 000 logements en promesse de vente. Nafilyan & Partners met à disposition du Fonds NP Expansion sa solide connaissance des marchés locaux pour accéder aux terrains bénéficiant des meilleures localisations et dans des conditions financières optimales.

Actif dans le secteur de l’immobilier depuis 2010, 123 IM dispose d’une équipe dédiée à la gestion immobilière qui a déjà déployé près de 100 M€ dans ce secteur aux côtés d’une vingtaine de promoteurs partenaires, répartis dans toute la France.« Initialement présents dans l’accompagnement du développement des promoteurs en fonds propres et dette obligataire, nous avons petit à petit déployé des capitaux directement dans des opérations de promotion, en participant aux tours de table de nos promoteurs partenaires. Grâce au lancement de ce nouveau Fonds, nous avons souhaité faire bénéficier nos clients privés de notre savoir-faire combiné à l’expertise du Groupe de Guy Nafilyan dans la promotion immobilière » poursuit Xavier Anthonioz.

Un marché dynamique avec une stratégie d’investissement sélective et rigoureuse

Le lancement de ce Fonds s’inscrit dans un contexte économique de taux bas et de liquidités abondantes, poussant les investisseurs privés à rechercher du rendement. Autrefois méconnue et souvent décriée, la promotion immobilière est aujourd’hui un secteur prisé des investisseurs privés pour sa capacité à délivrer des rendements compris entre 10% et 15% sur une période d’investissement courte d’environ 24 mois.Le secteur de la promotion immobilière bénéficie aujourd’hui d’un bon momentum porté notamment par la baisse des taux d’intérêts, le dispositif Pinel, le renforcement des Prêt à Taux Zéro (PTZ) et plus généralement l’abondance de liquidités incitant les banques à plus de crédit.« Nous ciblons des projets avec des délais d’écoulement les plus faibles possibles et des taux de pré commercialisation supérieurs à 50%. Nous n’intervenons jamais avant que le permis de construire ne soit purgé de tout recours et que la garantie financière d’achèvement n’ait été accordée par la banque. C’est une approche conservatrice avec un risque maîtrisé à laquelle nous ne dérogeons pas. Nous appliquerons cette même logique dans le cadre du Fonds NP Expansion » conclut Xavier Anthonioz.

Caractéristiques générales

  • Société de Gestion : 123 Investment Managers
  • Forme juridique : FPCI (Fonds Professionnel de Capital Investissement)
  • Secteur d’investissement : Promotion immobilière
  • Zone géographique : Paris et Île-de-France
  • Taille Cible : 10 M€
  • Souscription minimum : 100 000 € (30 000 € pour les investisseurs avertis)
  • Diversification : 15 projets de promotion immobilière à Paris et en Ile-de-France
  • Durée d’investissement : 3 à 5 ans
  • Rendement cible net de frais par an : 10% (rendement non garanti et non contractuel)
  • TFAM : 3%